Jérôme VIOLLET

Jérôme Viollet est batteur de formation, percussionniste par conviction, chanteur par vocation. Issu d’une famille de musiciens, son parcours, du classique à l’ethnique en passant par le jazz,  a toujours été guidé par une relation étroite avec la danse et le chant.

Références

Pédagogie : Institut « O PASSO » (Rio de Janeiro), Cours et stages O Passo dans toute la france, IMFP (Institut Musical de Formation Professionnelle) Salon de Provence, Master classes aux conservatoires de Alès, Besançon, Toulon, Beziers - ENMDT (Ecole nationale de musique danse théâtre) du Grand Avignon - Intervenant Drac - D.E. professeur de danse Toulouse et Montpellier - METISS’ART Montpellier - JAM (Jazz Action Musique) Montpellier

Artistique : IBA IBO yoruba specimen (DA), Geronimo Yoruba Cuerdas (DA), Los Angelitos, Samba be good, Andaleo, Habla Tambores, Catimbo, Candela, Tropique du Cancer, Barrio Chino, La Guagua, Diego y su Aguardiente, La République Démocratique du Mambo, conjunto Jaleo, Fethi Thabet, Pablo y su
charanga, Pat Giraud, Big Band régional, Mathieu Royer, Christian Escoudé, Olivier caillard, Les p’tits Loups du Jazz, The soul Travellers quartet, Famous Family, Zou, les Fous Chantants (Mauranne, Laurent Voulzy, Catherine Lara, Hélène Segara, Anggun, PatrickFiory…), Sam Zaroukian, Pierre Vassiliui, Compositeur et Musicien pour les compagnies contemporaines Evidanse, Ma Non Troppo, et le Ministère de la Culture (DMDTS).

 

Biographie

Né à Limoges en 1967, il entre au conservatoire pour apprendre le piano et le basson, puis la percussion classique. Parallèlement, il se consacre à l’étude de la  batterie jazz à la Drum school de J.M. Lajudie. Musicien au théatre et au symphonique, il participe également à l’aventure de l’orchestre régional de Jazz et commence à composer pour la danse (Evidanse, Ma non troppo).

Il se produit avec de nombreuses formations dont Catimbo avec qui il aura l’occasion de se produire en Europe pendant 7 ans.

               

Après quelques incursions jazzistiques à Toulouse, il émigre  dans la ville rose en 1992 où il obtient le premier prix de l‘école Agostini (94) et poursuit sa formation professionnelle à Music’halles ou il suit entre autres des cours d’harmonie et d’arrangement. Il joue avec Christian Escoudé et tourne entre autres avec Zou, Famous Family, Tropique du Cancer et Candela. En 1997, son premier séjour à Cuba lui dévoile les musiques traditionnelles Afrocubaines.

 

Les raisons du cœur l’amènent à émigrer à Montpellier où il séjourne actuellement. Son expérience et sa maturité lui permettent d’envisager la pédagogie qu’il développe avec de nombreux cours, stages et ateliers, pour Métiss’art, au Jam (Mtp) et à l’Imfp (Salon de Provence). Il développe également une méthode de ressenti et de compréhension du rythme pour non musiciens par le chant et les percussions corporelles.

Sa vie artistique s’enrichit de nouvelles expériences avec La république démocratique du Mambo, les p’tits loups du jazz, Pierre Vassiliu, Soul travellers quartet, Gospelize it, Fethi Tabet, Diego y su aguardiente, Son del corazon, (Montpellier), Barrio Chino, la Gua-gua (Marseille),  Habla tambores (Lyon), avec qui il sillone l’Europe, l’Amérique et l’Afrique, mais aussi les fous chantants avec Mauranne, laurent Voulzy, Catherine Lara,I muvrini, etc…,

De nombreux séjours à Cuba mais aussi à New York et au Vénézuela et au Brésil... en font aujourd’hui un spécialiste des musiques Afro-cubaines et caribéennes. Accompagnateur apprécié pour son sens inné du rapport musique/mouvement, il intervient pour le D.E. de jazz et au conservatoire d’Avignon.

Son penchant naturel pour l’invention et son goût pour l’arrangement en font un compositeur éclairé (chansons, dessins animés, chorégraphies, vidéos), sa polyvalence instrumentale et son éclectisme sont également appréciés dans de nombreuses participations discographiques.